| Accueil |
Paroisse catholique
Saint-Jean-Bosco

79 rue Alexandre Dumas
75 020 Paris
Téléphone : 0143702927
Fax : 0143706087
Ecrire à la paroisse :
Don Bosco Aujourd'hui : l'actualité et les informations
Dans la même rubrique

Agenda

««  2017  »»
««  Juin  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Événements prochains ou récents
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Passage des reliques de St Jean bosco en 2012 « Don bosco à Paris 3 jours de bénédiction

Don bosco à Paris 3 jours de bénédiction

DON BOSCO A PARIS
TROIS JOURS DE BENEDICTION

Les 24, 25 et 26 novembre 2012 ont été trois jours bénis pour la paroisse Saint Jean Bosco à Paris. Les paroissiens et les pèlerins venus vénérer les reliques de Don Bosco auront été les heureux bénéficiaires d’une rencontre exceptionnelle avec ce saint, l’apôtre des jeunes, qui depuis trois ans fait le tour du monde.

Première bénédiction de Don Bosco

Le samedi 24, pour l’accueillir, le temps s’était mis au beau. Une douce lumière mordorée et chaude filtrait à travers les nuages et illuminait la châsse de Don Bosco que de grands jeunes animateurs et sportifs hissaient dans l’église. Il était 10h45. Les cloches annonçaient la nouvelle à toute volée devant la haie d’honneur de jeunes qui l’attendaient. Dans l’église les vitraux eux aussi rivalisaient de couleurs pour honorer cette arrivée. « Toi Jean Bosco, saint prêtre de Dieu », ce chant composé pour la circonstance, emplissait l’église. Il y avait dans l’atmosphère quelque chose de divin, fit remarquer quelqu’un.

A 11h toute la Famille Salésienne d’Île de France, au grand complet, souhaitait la bienvenue à leur Père fondateur. Le Père Curé, Job Inisan, puis le Provincial des Salésiens , Joseph Enger, la Provinciale des Salésiennes, Chantal Fert, la Coordinatrice des Salésiens Coopérateurs, Annick Richard, prennent tour à tour la parole pour dire toute leur joie de recevoir les reliques de Don Bosco. Puis toute l’assemblée se joignait à eux par des prières et des chants d’action de grâce.

Deuxième bénédiction de Don Bosco

Le vrai temps fort de ce samedi aura été la cérémonie d’engagement définitif de deux jeunes salésiens, Sébastien Robert, bien connu à la paroisse comme responsable de l’Aumônerie des jeunes, tout en travaillant à la Maison de la Communication, et John Paul Swaminathan, un Indien envoyé en France dans le cadre du Projet Europe. Une preuve concrète qu’il y a un avenir et des vocations d’un type nouveau pour continuer le charisme de Don Bosco dans notre pays. Très nombreux étaient les jeunes salésiens, et les jeunes salésiennes venus de France et de Belgique. Nombreux aussi les jeunes de la paroisse, de l’Aumônerie en particulier. Tous par leurs chants et leurs musiques ont participé activement à la célébration que présidait Mgr Pierre Pican, évêque émérite de Bayeux-Lisieux, assisté de Mgr Michel Aupetit, Vicaire général, et du Père Joseph Enger, Provincial qui devait recevoir les Vœux des deux Profès. Une trentaine de prêtres et de diacres emplissait le chœur, entourés des servants d’autel sous la férule du Père Célestin.

Troisième bénédiction de Don Bosco

Le matin du dimanche 25 était consacré à la Messe du Christ-Roi autour du Nonce Apostolique, Mgr Luigi Ventura, assisté de nombreux prêtres et diacres. La simplicité et la bonhomie toute salésienne du Nonce allait vite conquérir l’assistance. Mgr Ventura releva la fidélité de Don Bosco aux papes de son temps. En bon connaisseur de la vie de Saint Jean Bosco, il rappela tout son travail d’éducateur et d’évangélisateur auprès des jeunes. Ce fut aussi un grand maître de la joie qui sut mettre toute sa confiance en la divine Providence, poursuivait-il.

Une église archi-comble et très recueillie s’associait aux chants de la chorale, fêtant à la fois le Christ-Roi de l’Univers et la présence des reliques de Don Bosco. Beaucoup de demandes furent déposées dans une corbeille auprès de la châsse du saint, lui confiant des joies et des peines, lui demandant même de faire des miracles… et de bénir tous ceux et celles, beaucoup en famille, qui sont venus s’adresser à lui. Ce qu’il fit sûrement car les reliques contenues dans le gisant de fibre de verre étaient celle de l’avant-bras et de la main droite de Don Bosco, la main avec laquelle il bénissait !

Durant l’après-midi les choses ont pris deux directions : pour les jeunes un tournoi de footsal au gymnase, organisé par l’AEPCR, suivi d’une démonstration de double dutch, de saut à la corde. En même temps des personnes venant de tous horizons ont défilé devant Don Bosco pour le prier, le chanter et lui confier leurs intentions. On pouvait aussi visiter une exposition très riche sur la vie du saint et sur sa venue à Paris en 1883. Les vitraux, fresques et mosaïques consacrés dans l’Église à Don Bosco lui-même furent largement commentés par le Père Jean-Pierre Monnier.

Puis Théo Mertens, un chanteur belge, ami des salésiens, dans son tour de chants,délivra un message très fort : « Tout homme est mon frère. Don Bosco promet du pain, du travail et le paradis. Avec le sourire on peut aller loin. Oser la vie, oser vivre d’amour. Bâtisseurs de cathédrales »…
Énormément de personnes étrangères à la paroisse sont venues se joindre à la famille salésienne et aux paroissiens pour vénérer l’apôtre des jeunes et repartir pleins de joie et plus confiants en l’avenir.

Le lundi 26, à 12h 30, c’est sous les applaudissements, que Don Bosco va reprendre la route pour Argenteuil, puis pour Lille et la Belgique. Il fait toujours beau. Juste auparavant, dans la matinée, tous les jeunes de l’École La Providence, avec leurs enseignants et des parents, étaient passés à l’église lui faire une belle ovation.

Son message restera gravé dans toutes les mémoires :« Que les jeunes soient aimés et se sachent aimés ». Sa devise aussi, inscrite en latin tout autour de la châsse : « Da mihi animas,coeteratolle. Donne-moi des âmes, et prends le reste ». Don Bosco est parti, à chacun de nous d’être maintenant un peu sa main !

Père Job INISAN, curé

PS. Un très grand merci à tous ceux et celles, jeunes et adultes, qui ont participé à l’organisation matérielle et spirituelle de ce week-end qui sort de l’ordinaire et dont on se souviendra longtemps. Merci Don Bosco.

 

Paroisse Saint-Jean-Bosco - Paris - 2011