| Accueil |
Paroisse catholique
Saint-Jean-Bosco

79 rue Alexandre Dumas
75 020 Paris
Téléphone : 0143702927
Fax : 0143706087
Ecrire à la paroisse :
Don Bosco Aujourd'hui : l'actualité et les informations

Agenda

««  2017  »»
««  Juillet  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Événements prochains ou récents
Aucun événement à venir dans les 6 prochains mois
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Accueil « Père Jean Claude HEINRICH Nouveau curé à St Jean Bosco.

Père Jean Claude HEINRICH Nouveau curé à St Jean Bosco.

Père Jean Claude HEINRICH
Nouveau curé à Saint Jean Bosco

Après trente-sept ans de mission dans des paroisses alsaciennes, ce prêtre salésien deviendra, à la rentrée, curé de St Jean Bosco (20°).

Ouvert à la rencontre, il s’investit particulièrement auprès des jeunes et des milieux populaires.

Il a l’allure du sympathique grand-père que les enfants rêveraient d’avoir. A l’âge de 68 ans, le P. Jean-Claude Heinrich est un homme spontané et souriant qui a le contact facile avec les petits comme avec les grands.

Comme son accent le révèle, il a passé la plus grande partie de sa vie en Alsace. Son père, gérant d’une ferme, et sa mère, au foyer, l’ont élevé dans le petit village de Landser (Haut-Rhin) et lui ont transmis la religion catholique. Sa foi a aussi grandi auprès de prêtres salésiens qui étaient ses professeurs pendant ses études secondaires. Profondément touché par leur « écoute », il s’est posé naturellement, à l’adolescence, la question de sa vocation au sacerdoce. « C’était une évidence », sourit-il.

Faire confiance

Une fois le diplôme du baccalauréat en poche, il est directement entré au noviciat de la congrégation salésienne – fondée par saint Jean Bosco (1815- 1888) – dans la Marne. Puis, sa formation dans cette communauté l’a conduit en région parisienne, où il a aussi suivi des études d’anglais.

Pendant cinq ans, il s’est consacré au métier d’enseignant dans des collèges et des lycées dans la Loire, en Alsace et à Libreville, au Gabon. De cette expérience, il en est ressorti avec la conviction que « tout jeune est capable de réaliser de bonnes choses dans sa vie ».

Ordonné prêtre en 1977, il a enchaîné les missions dans des paroisses alsaciennes, comme vicaire puis comme curé à Strasbourg, à Mulhouse et à Landser.

A l’image d’un de ses guides spirituels, Don Bosco, le P. Heinrich a toujours été proche des jeunes et des milieux populaires. Comme ce saint italien, il essaye de porter un « regard confiant et optimiste » sur chaque personne. Ancien aumônier, entre autres, d’une antenne de la jeunesse ouvrière chrétienne, il a particulièrement foi en la jeunesse : « Elle est notre avenir. Notre société a tendance à l’oublier ».

Etre ouvert

Autre axe important de son ministère : l’ouverture à la différence. Dans la paroisse St-Jean Bosco de Strasbourg, il a par exemple animé un groupe interreligieux, dont les membres se retrouvent une fois par mois et partagent débats et activités pour apprendre à se connaître. « L’Eglise catholique doit être présente auprès de ceux qui n’en font pas partie », souligne-t-il. Pour ce prêtre, dont la ressource principale est la lecture de l’Evangile, son rôle est avant tout « d’être au service de la rencontre des personnes avec le Christ ».

Pour sa nouvelle mission à St-Jean Bosco, il s’inscrit dans la continuité de celui qu’il va remplacer, le P. Joseph Inisan, prêtre salésien comme lui.

Lors de son arrivée dans cette paroisse, il compte d’abord prendre le temps « d’observer » et « d’ouvrir ses yeux et ses oreilles ».

Céline Marcon

 

Paroisse Saint-Jean-Bosco - Paris - 2011