| Accueil |
Paroisse catholique
Saint-Jean-Bosco

79 rue Alexandre Dumas
75 020 Paris
Téléphone : 0143702927
Fax : 0143706087
Ecrire à la paroisse :
Don Bosco Aujourd'hui : l'actualité et les informations
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Annonces « REPAS FESTIF AVEC LES RÉFUGIÉES DES CHAMPS DE BOOZ

REPAS FESTIF AVEC LES RÉFUGIÉES DES CHAMPS DE BOOZ

REPAS FESTIF AVEC LES RÉFUGIÉES
DES CHAMPS DE BOOZ

INVITEES PAR LA CROISEE DES CHEMINS DE SAINT JEAN BOSCO
DIMANCHE 17 NOVEMBRE 2019
à 13 heures Salle Sainte Anne
79 rue Alexandre Dumas

Afin de faciliter la mise en place des plats, nous demandons à toutes les personnes qui comptent venir avec un plat de bien vouloir les apporter avant la messe à l’accueil (sous l’église). D’avance merci de votre coopération et compréhension.

Si vous êtes intéressé(e) pour participer à ce repas, veuillez remplir et retourner le feuillet ci-dessous.

PDF - 393.7 ko
Participation au repas festif

Nouvelles des réfugiées
Accompagnées par La Croisée des Chemins

La Croisée des Chemins, créée à la paroisse, a commencé sa quatrième année en partenariat avec l’association Les Champs de Booz., au bénéfice des femmes réfugiées que nous accompagnons ensemble pour leur insertion.
L’association a vu encore arriver cette année de nombreuses femmes, brisées par les violences qu’elles ont vécues dans leur pays d’origine, mais aussi sur leur parcours d’exil et pour beaucoup d’entre-elles encore sur le sol français. Sur les nombreuses femmes soutenues par l’association 26 lits seulement sont disponibles pour les accueillir, dont 5 hébergements obtenus par La Croisée des Chemins grâce à la générosité de paroissiens. Malheureusement, nous perdons le studio en raison du déménagement du propriétaire, et l’appartement à l’Ermitage insalubre et dangereux en raison d’un effondrement de la toiture n’est toujours pas réparé. Il est URGENT que nous trouvions d’autres logements : studio, appartement en colocation, chambre chez l’habitant … APPEL à tous pour faire marcher nos réseaux. Merci

Ce dimanche 17 novembre 2019 nous nous retrouvons ensemble avec les refugiées pour célébrer et partager le repas festif préparé en partie par les femmes accueillies et en attendant d’échanger avec elles voici quelques nouvelles de celles accompagnées par La Croisée des chemins :
- K.(guinéenne) est toujours en maison maternelle où elle occupe un appartement avec sa fille, encore pour quelques mois. Sa santé reste fragile. Une nouvelle maladie vient d’être déclarée qui la fragilise davantage.
- T. (tibétaine) a quitté le studio de la Nation. Son mari et ses trois enfants sont arrivés en France avec un titre de séjour de deux mois. Sont logés dans 1 studio. Des démarches sont à entreprendre pour régulariser la situation.
- S. (ivoirienne), a obtenu le statut de réfugiée à la CNDA mais n’aura pas la carte de séjour avant mars prochain. Cette situation ne lui permet pas de trouver, pour valider sa formation d’assistante commerciale, un stage ou un emploi en alternance. Elle est logée, pour une année, dans une chambre d’étudiante dans le 6ème.
- U. (tibétaine) travaille au Mans dans un restaurant chinois. Elle est logée sur place.
- Y. (tibétaine) après avoir travaillé tout l’été à Cannes elle a pu recommencer ses cours de préparation au DAEU (équivalent BAC). Elle a trouvé un appartement en banlieue et bénéficie de l’APL N’ayant pas 25 ans, elle ne perçoit aucune aide de l’état et n’a que les économies de son travail d’été pour vivre.
- N. (ivoirienne) 2 enfants au pays, a obtenu son statut de réfugiée, et touche le RSA. Elle suit des cours d’alphabétisation et cherche du travail. Elle est hébergée par nos soins encore quelques mois.
- M. M (mauritanienne), 7 enfants au pays a été rejetée par l’OFPRA. Infirmière diplômée, elle reprendra son métier si elle n’est pas déboutée. Pour le moment elle travaille dans un salon de coiffure. Elle habite avec N.
- F. (sénégalaise) a été déboutée du droit d’asile. Souhaite rester en France et s’est inscrite en 2ème année de Fac. de droit. En plus de ses études elle fait des ménages en entreprise et chez un particulier, n’ayant plus aucune aide de l’état. Elle est logée actuellement dans le studio de la Nation, mais doit le quitter en décembre. URGENT : nous cherchons une famille ou une personne âgée qui accepte de la loger contre des services afin qu’elle puisse poursuivre ses études en attendant sa régularisation.

Plus que jamais ces femmes réfugiées ont besoin de notre aide et en particulier les plus jeunes qui ne reçoivent aucune aide de l’Etat. La Croisée des Chemins a fait le choix de les accompagner et de les aider financièrement. Vous aussi paroissiens de Saint Jean Bosco, pouvez apporter votre soutien en faisant un don ponctuel ou mensuel et, pourquoi-pas, rejoindre l’équipe de pilotage de La Croisée des Chemins pour accompagner d’autres femmes qui nous seront confiées, ou participer à une action ponctuelle ?
CONTACTEZ-NOUS, VENEZ EN PARLER. Merci d’avance pour votre générosité.
Contact : Suzanne ROUBEYRIE, coordinatrice de La Croisée des Chemins (casier, à l’accueil de la paroisse)
Les dons sont à déposer à la paroisse. Libeller les chèques à l’ordre de : Les Champs de Booz. Le reçu fiscal sera envoyé en janvier 2020.

 

Paroisse Saint-Jean-Bosco - Paris - 2011